Comment remettre en route sa piscine après hivernage ? - Génération Piscine
INFOS PRATIQUES

Comment remettre en route sa piscine après hivernage ?

By mercredi 3 avril 2019 mai 2nd, 2019 No Comments

A l’aube du printemps, le moment est venu de remettre en marche votre piscine ! Les actions à mener pour remettre en service sa piscine dépendent du type d’hivernage choisi : hivernage passif ou actif ? Si vous avez effectué un hivernage passif de votre piscine, la remise en route sera sans doute un peu plus longue. Voici les conseils du fabricant de piscine coque Génération Piscine pour savoir comment remettre en marche sa piscine après un hivernage passif.

4 étapes clés sont à suivre pour remettre en service sa piscine après l’hiver :

 

ETAPE 1 : LA PRÉPARATION DU BASSIN

      • Premier conseil : effectuer la remise en service lorsque l’eau atteint les 12°C et avant qu’elle n’atteigne les 15°C
      • Enlever les équipements de protection (couverture d’hivernage, flotteurs, gizzmos bouchons d’hivernage…), les nettoyer et les ranger
      • Remettre les éléments éventuellement démontés, paniers de skimmer, buses de refoulement, pompe, sondes, etc.
      • Nettoyer la piscine avec une épuisette et en profiter pour procéder à une inspection minutieuse de l’état du bassin
      • Ajuster le niveau d’eau au 1/3 des skimmers

ÉTAPE 2 : LA REMISE EN ROUTE DU LOCAL TECHNIQUE

Le froid, l’humidité, les intempéries… les appareils ont pu être endommagés et il est important de vérifier l’état général de la pompe et des filtres.

      • Côté pompe, il faut être attentif lors de la remise en marche : si elle émet un bruit anormal pendant plusieurs minutes, les roulements sont certainement grippés. Il sera alors nécessaire de les remplacer.
      • Côté filtre, place à l’entretien : il doit être lavé (différentes techniques à effectuer en fonction du type de filtre). Il est également recommandé de réaliser un détartrage du filtre à l’aide d’une solution adaptée.
      • Objectif : avoir une pression et un débit de refoulement optimal pour éviter la surconsommation de produits chimiques et d’agents désinfectants. Autre astuce : laisser tourner le système de filtration pendant 24 à 48 heures en continu.

ÉTAPE 3 : LE NETTOYAGE DU BASSIN

En premier lieu, il est important de passer le balai aspirateur manuel ou le robot automatique, de brosser les parois et le fond du bassin pour décoller les déchets encore fixés (la filtration récupèrera ces particules). Enfin, nettoyer et brosser la ligne d’eau avec un produit spécialement dédié permet un fini optimal.

ÉTAPE 4 : DERNIÈRE ÉTAPE POUR UNE PISCINE PRÊTE À LA BAIGNADE : ANALYSER ET TRAITER L’EAU SI BESOIN

Pour terminer, il est important de se préoccuper du pH !
Analyser le pH de l’eau à l’aide de bandelettes d’analyses et l’ajuster si nécessaire (entre 7.2 et 7.4) avec du pH moins ou pH plus. Attention, les produits correctifs de pH ne doivent être introduits dans le bassin que lorsque la vanne est en position filtration. Si la piscine est traitée au Chlore, un contrôle du stabilisant est nécessaire (il doit se situer à 30mg/L maximum).

Autres contrôles à effectuer :

      • le TAC (alcalinité) : le TAC idéal se situe autour de 150 ppm (soit 15 °f ou 150 mg/l). Ajustez si nécessaire avec un produit spécial alcalinité
      • le TH (calcaire) : si l’eau à un TH de plus de 22°f, ajoutez un séquestrant calcaire.

Si cela n’a pas été fait avant hivernage, il est recommandé de procéder à un traitement choc de la piscine : au chlore, au brome ou à l’oxygène actif liquide selon traitement habituel de la piscine.

En cas d’hivernage actif (c’est-à-dire si vous avez laissé la filtration tourner au ralenti pendant l’hiver), la remise en route de votre piscine sera plutôt rapide. Il vous suffira d’adapter la durée de filtration en fonction des températures extérieures, de procéder au nettoyage du bassin (ligne d’eau, parois…), de vérifier le pH (et de l’ajuster si besoin) et enfin de remettre les éventuels accessoires.

Les frimas de l’hiver passés, il est bientôt temps de plonger !