DISPOSITIFS, LÉGISLATION

Les 5 meilleures méthodes pour sécuriser sa piscine

lundi 13 mai 2024

Accueil / Les 5 meilleures méthodes pour sécuriser sa piscine

La piscine est un lieu dédié à la détente. Cependant, son usage comporte des risques (noyade, chute, etc.). Voilà pourquoi il est primordial de sécuriser votre bassin. Mais comment ? En utilisant des dispositifs de protection qui respectent les normes imposées par la loi et en suivant des règles simples. On vous dit tout dans cet article.

Installation d’une couverture de sécurité

La bâche ou couverture de protection est indispensable pour certains types de piscines. Son rôle est de prévenir les noyades. Cette couverture garantit la sécurité des enfants, mais pas que. Elle sert également à préserver la propreté et la qualité de l’eau en empêchant les saletés de tomber dans votre piscine.

Les caractéristiques de ce dispositif de sécurité sont encadrées par la norme NFP90-307. Cette réglementation exige, entre autres, que la structure soit capable de supporter jusqu’à 100 kg.

Pose d’une barrière de sécurité

Cette méthode consiste à mettre en place des clôtures résistantes. C’est un excellent moyen de réduire les risques de noyades et de chutes dans l’eau. Il permet également d’isoler la zone humide des piscines, ce qui aide à éviter les glissades.

Il est fortement conseillé d’opter pour une barrière qui respecte les exigences de la norme NF P90-306 ! Cette norme définit les caractéristiques de ce dispositif de sécurité, dont :

  • Une hauteur de 1,22 m à partir du sol fini ou 1,10 m à partir de la lisse basse ;
  • Un espace inférieur à 2,5 cm sous la clôture ;
  • Espace compris entre 4,5 et 10,2 cm entre les éléments verticaux et horizontaux, à l’instar des barreaux.

Mise en place d’un abri de piscine

Tout comme la barrière de sécurité et la bâche, un abri de piscine sert, entre autres, à éviter un accident ou une noyade. Pour assurer ce rôle avec efficacité, ce dispositif doit être conforme aux exigences de la norme NF P 90-309 qui sont les suivantes :

  • Ne pas avoir des éléments susceptibles de blesser les enfants qui essayent de l’ouvrir
  • Être capable de résister au vent d’une puissance de 100 km/h
  • Être en mesure de résister à un poids de neige de 45 kg/m²
  • Etc.

Mise à part sa fonction de sécurité, l’abri contribue aussi à améliorer le confort de baignade en augmentant la température de l’eau.

Usage d’une alarme de sécurité

Pour sécuriser votre piscine et ses environs, rien de tel que l’usage d’une alarme de sécurité ! Ce dispositif est surtout utile pour les propriétaires qui ont des enfants à la maison. Il sert principalement à prévenir les noyades.

D’ailleurs, ce système de sécurité doit respecter les exigences de la norme NF P 90 307-1. Une alarme conforme à cette réglementation possède les caractéristiques ci-dessous.

  • Être en mesure de détecter la chute d’un enfant avec un poids minimal de 6 kg ;
  • Avoir une puissance sonore d’au moins 100 dBA à 1 mètre ;
  • Pourvue d’une réactivation automatique ;
  • Conçue de manière à ce qu’un enfant ne puisse pas mettre l’alarme en marche ou à l’arrêt ;
  • Etc.

Instaurer des règles de sécurité

Pour sécuriser les piscines, il ne suffit pas de mettre en place des dispositifs dédiés à cet effet. Il est également primordial d’instaurer des règles que les baigneurs, petits et grands, doivent respecter scrupuleusement. En voici quelques exemples :

  • Eviter de courir à proximité de la piscine ;
  • Ne pas se baigner seul ;
  • Ne pas laisser les enfants se baigner sans surveillance ;
  • Ne pas utiliser un appareil électrique proche de la piscine pour éviter une éventuelle électrocution ;
  • Mettre une trousse de premier secours à portée de main.

Nos conseils de pros pour une expérience piscine plus belle…