INFOS PRATIQUES

Comment bien hiverner sa piscine à coque ?

mercredi 28 octobre 2020

Accueil / Comment bien hiverner sa piscine à coque ?
L’hivernage d’une piscine à coque est primordial pour préserver à la fois l’eau et la structure de votre piscine à coque des grandes variations de températures hivernales. il existe deux procédures d’hivernage de piscine à coque : l’hivernage actif et l’hivernage passif.

Quand hiverner sa piscine ?

Que ce soit pour un hivernage passif ou actif, il est bon d’hiverner sa piscine coque lorsque la température de l’eau est comprise entre 12 et 15° depuis plusieurs jours. En général, cela se produit entre septembre et octobre.

L’hivernage actif

Cette procédure d’hivernage de piscine coque polyester consiste à maintenir la filtration en route pendant l’hiver. Il faut suivre plusieurs étapes :

  • En premier lieu, procédez à un nettoyage rigoureux de votre piscine à coque.
  • Si votre eau est entretenue au chlore, réalisez un traitement choc.
  • Ensuite, ralentissez le fonctionnement de la filtration de votre piscine pour qu’elle ne soit active que quelques heures par jour.
  • Versez un liquide d’hivernage dans votre piscine à coque.
  • Durant la période d’hivernage, testez régulièrement votre pH (qui doit environner les 7,2) et vérifiez le niveau de l’eau : il doit rester aux 3/4 du skimmer.
  • Arrêtez le fonctionnement de votre électrolyseur si vous en avez un.
    Si vous le souhaitez, vous pouvez mettre en place une bâche spéciale hiver qui aidera à la préservation de la qualité de l’eau mais ce n’est pas obligatoire.

Les avantages et inconvénients de l’hivernage actif

Le principal avantage de l’hivernage actif est que la piscine à coque garde son esthétisme durant toute la période hivernale. Vous n’aurez également pas besoin d’acheter une bâche spéciale hiver ni de purger les équipements. Néanmoins, vous devrez procéder à l’entretien de votre piscine à coque et donc au nettoyage du filtre de temps en temps.

L’hivernage actif est une solution plus couteuse que l’hivernage passif dans la mesure où elle consomme plus d’énergie. Et ce n’est pas tout ! Toute coupure d’électricité peut endommager votre piscine à coque irrémédiablement, dans la mesure ou vos équipements pourraient geler.

L’hivernage passif

L’hivernage passif conduit à l’arrêt total du fonctionnement de la piscine à coque. Assez complexe à réaliser, on le réserve généralement aux régions aux hivers rudes, à cause des forts risques de gel. Comme pour l’hivernage actif, il faut suivre une procédure :

  • Nettoyez le bassin et vos équipements.
    Vidangez les tuyaux et tous vos équipements comme le filtre ou la pompe à chaleur de sorte à ne pas laisser d’eau dans le système.
  • Il vous faudra ensuite boucher les buses et les skimmers.
  • Versez un produit d’hivernage dans votre piscine à coque.
  • Installez des flotteurs dans la piscine pour limiter les contraintes du gel éventuel sur les parois de la piscine (les installer en diagonale du bassin.
  • Bâchez votre piscine à coque avec une bâche spéciale hiver.

Les avantages et inconvénients de l’hivernage passif

L’hivernage passif vous offre la tranquillité pendant l’hiver : vous n’aurez pas besoin de vous occuper de votre piscine à coque durant toute cette période. Néanmoins, le printemps venu, la remise en route de la piscine est plus compliquée que pour celle d’un hivernage actif. Il vous faudra également investir dans une bâche pour l’hiver et dans des flotteurs qui éviteront le gel.

ALORS, PLUS HIVERNAGE PASSIF OU ACTIF ?

Nous sommes là pour vous accompagner et vous conseiller dans toutes vos démarches concernant l’habillage, les accessoires et les équipements disponibles chez Génération Piscine.

Une autre question, besoin d’un conseil piscine ? Contactez Génération Piscine en cliquant ici.
Ou n’hésitez pas à demander un devis de piscine coque.

Découvrez en image différentes réalisations de piscines coques polyester et trouvez en ligne un distributeur partenaire situé près de chez vous.

Nos conseils de pros pour une expérience piscine plus belle…